Les réparations sur un piano peuvent être très diverses et plus ou moins importantes en terme de temps et donc de coût. Cela peut aller jusqu’à la rénovation complète de l’instrument.

Nous préférons parler de « rénovation » plutôt que de « restauration », terme usité de manière courante. La restauration consiste à refaire un piano à l’identique, donc avec les techniques et les matériaux de l’époque. Cela demande un important travail de recherche et d’application.

La rénovation permet de remettre complètement en état de jeu un piano plus ou moins ancien, tout en l’optimisant grâce aux techniques actuelles. Le piano garde son « âme » car la structure est toujours là, et les travaux engagés visent à ne pas dénaturer l’instrument.

Après une réparation complète, il est indispensable d’effectuer un réglage complet sur l’instrument, ainsi que plusieurs accords.

Vous trouverez ci-dessous quelques exemples de travaux à effectuer sur un piano. Cette liste est très incomplète mais permet de donner un aperçu de notre métier.

Au niveau de la mécanique

  • Refeutrage (étouffoirs, marteaux, attrapes, fourches…), lorsque les feutres sont trop usés et ne remplissent plus leur rôle.
  • Changement des lanières, des ganses, des différents ressorts… lorsque ces pièces sont cassées.

Au niveau du clavier :

  • Dégauchissage des touches, car le bois travaille avec le temps et les touches peuvent « frotter » entre elles.
  • Refeutrage des mortaises de balancier ou d’enfoncement, qui s’usent à force de jouer. On a alors une sensation de flottement dans le toucher à cause du jeu latéral de la touche.

Au niveau de la structure harmonique :

  • Rechevillage de l’instrument, lorsque l’accord ne tient plus. On remet des chevilles d’un diamètre supérieur afin qu’elles soient bien prises en force dans le bois du sommier, permettant ainsi de maintenir les 80 kg de tension exercé par la corde.
  • Changement des cordes, car elles sont cassantes ou trop vieilles. Cela permet d’optimiser l’instrument, en recalculant éventuellement le plan de cordes.
  • Flipotage de la table d’harmonie, qui est le résonateur du piano. Si la table d’harmonie est fendue, le son ne peut pas se propager de manière homogène et on entendra des « creux » sur certaines parties du piano.

Au niveau du meuble :

  • Retouches de polyester, qui serait abîmé ou fendu sur les pianos laqués.
  • Retouches de placage pour les pianos en bois.
  • Décapage, nettoyage, vernissage du bois .

Quelques exemples de travaux effectués en atelier…